Pour le Proche Orient

Secours-Catholique Caritas-FranceMardi 12 août 2014, la Conférence des Evêques de France, le Secours Catholique Caritas-France et l’Œuvre d’Orient lancent un appel à la prière et à la générosité à l’occasion des célébrations du 15 août.

A la suite du Pape François qui a demandé lors de l’Angélus dominical « une solution politique efficace pour rétablir le droit en Irak », la Conférence des Evêques de France, le Secours Catholique et l’Œuvre d’Orient réitèrent leur demande d’un arrêt des violences et l’établissement d’une paix durable et juste dans les conflits qui secouent le Proche-Orient : en Irak, dans le conflit Israël – Palestine et en Syrie.
Dans l’immédiat, et pour permettre au Secours Catholique et à l’Œuvre d’Orient de continuer à faire face à l’urgence humanitaire dans la région, les deux organisations, appuyées par la Conférence des Evêques de France, lancent un appel aux dons qui sera relayé dans toutes les paroisses à l’occasion des célébrations du 15 août. Grâce au réseau des Caritas et des églises locales, le Secours Catholique et l’Œuvre d’Orient ont déjà financé de nombreuses actions concrètes auprès des chrétiens et plus largement des populations sinistrées, sans distinction politique ou religieuse.
Les communautés qui se réuniront le 15 août sont aussi invitées à prier l’intercession de la Vierge Marie en utilisant le texte spécialement préparé à cette occasion.

Proche-Orient : prier et agir sans tarder !
Comme d’autres minorités, nos frères du Proche-Orient, dont les pays sont déchirés par les guerres, crient au secours. Entendons-nous leur appel ? Qu’en faisons-nous ?
La Conférence des Evêques de France, bouleversée par les drames qui se déroulent sous nos yeux et dont ont été témoins directs plusieurs d’entre nous, appuie notamment les actions du Secours Catholique-Caritas France et de l’Œuvre d’Orient qui se sont tournés vers elle. Par leur présence sur le terrain, ces organisations d’Eglise sont directement solidaires des chrétiens du Proche-Orient et des victimes des trois conflits majeurs qui secouent la région : Irak, Israël-Palestine et Syrie avec son impact sur les pays limitrophes.
Depuis les tout premiers jours, des équipes Caritas, partenaires du Secours catholique-Caritas France, sont auprès des populations déplacées au nord de l’Irak, des victimes des bombardements à Gaza et des Syriens victimes du conflit dans le pays ou réfugiés en Jordanie et au Liban. Par ailleurs, les prêtres et institutions religieuses sont sur le terrain, au quotidien, aux côtés des familles. Ils leur apportent aides alimentaires, logements, soins et scolarisent les enfants, grâce au soutien de l’Œuvre d’Orient
Depuis trois ans, le Secours Catholique et l’Œuvre d’Orient ont chacun apporté des sommes très importantes pour financer des actions concrètes. Pour continuer et répondre aux besoins de plus en plus vitaux et de plus en plus urgents, votre soutien est indispensable. Merci pour vos dons et pour votre prière tout spécialement en cette fête de l’Assomption de la Vierge Marie, si chère au cœur des catholiques du monde entier.

Mgr Georges Pontier
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des Évêques de France

Prière à la Vierge Marie pour le 15 août 2014
Marie, notre Mère,
nous nous adressons à toi
en cette fête qui nous rappelle que tu es auprès du Père dans la gloire de la Résurrection.
Toi qui étais debout près de la croix de ton Fils,
tu peux, mieux que quiconque, comprendre nos sœurs et nos frères humains qui souffrent
et intercéder pour eux.
Nous voulons te confier aujourd’hui les chrétiens d’Irak et les autres communautés de ce pays, qui vivent un chemin de croix et qui implorent notre aide.
Nous te confions aussi les chrétiens et les autres communautés de Terre Sainte, de Syrie et de tout le Proche Orient.
Prends-les sous ta protection,
Qu’ils puissent découvrir la présence de ton Fils auprès d’eux dans leur détresse.
Intercède pour nous aussi :
Que l’Esprit Saint nous aide à trouver les moyens de leur venir en aide
Et que nous vivions plus intensément la solidarité avec eux dans la prière.
Amen.

Dimanche 27 juillet, l’Eglise de France avait proposé une prière universelle pour la Paix, préparée par le pèlerinage des étudiants qui a dû être annulé à cause du conflit en cours.

Vendredi 25 juillet était proposée une journée de prière et de jeûne en solidarité avec les chrétiens persécutés au Proche Orient, en particulier en Syrie et en Irak, en associant dans cette prière toutes les victimes civiles de Gaza, et plus largement du conflit israélo-palestinien.

A lire : les communiqués récents de divers représentants des musulmans de France et du porte-parole des évêques de France, ainsi que  la déclaration des responsables des cultes en France le 21 juillet, à propos des conflits au Proche Orient, signée notamment par Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY (Conférence des Evêques de France), les pasteurs François CLAVAIROLY et Laurent SCHLUMBERGER (Fédération protestante de France), le Métropolite Emmanuel et le Métropolite Joseph (Assemblée des Évêques orthodoxes de France), M. Haïm KORSIA et M. Joël MERGUI (Grand Rabbinat de France et Consistoire Central de France), le recteur Dalil BOUBAKEUR et M. Anouar KBIBECH (Conseil français du culte musulman), Mme Marie Stella BOUSSEMART et M. Olivier WANG-GENH (Union bouddhiste de France).

Les commentaires sont fermés