Religions pour la Paix

Samedi 10 janvier à, le groupe aveyronnais des « Religions pour la Paix » a publié le communiqué suivant :

Bandeau Religions pour la Paix 5Le groupe « Religions pour la Paix » de Rodez exprime sa tristesse face aux derniers attentats que notre pays vient de vivre et se joint aux expressions unanimes de tous les responsables religieux* et de la société civile condamnant la violence et l’acte de terrorisme.
Le plus grand blasphème c’est de tuer au nom de Dieu, et pas de caricaturer ses envoyés !
Pour prévenir tout enfermement dans la haine et le rejet, nous proclamons la nécessité absolue de la liberté d’expression et de conscience de tout être humain, la liberté de la presse et la liberté religieuse.
C’est cette liberté de conscience et de parole qui anime nos diverses rencontres islamo-chrétiennes avec un souci de vérité et de respect. Nous choisissons d’avoir des échanges sur tous les sujets qui concernent nos communautés et ce en exprimant nos divergences. Ce dialogue profond et en toute vérité nous fait grandir. Fraternel, il est plus que jamais nécessaire dans toute notre société.
Nous refusons aussi de façon ferme l’amalgame entre les extrémistes terroristes islamistes et les musulmans afin de ne pas confondre la foi des hommes avec les expressions extrêmes de cette même foi. Mais nous ne voulons pas non plus nier l’identité musulmane revendiquée par les islamistes. Cette vérité, difficile à entendre, nous oblige tous à un examen de conscience sur notre propre foi et sur sa pratique.
Les chrétiens et la violenceCe que nous venons de vivre nous invite à aller plus loin et à nous interroger chacun sur la façon dont nous vivons et exprimons notre foi respective, sur les germes d’intolérance et de violence qui sont en chacune de nos pratiques religieuses.
C’est une aide mutuelle que nous nous apportons pour convertir notre regard sur nous-mêmes et sur l’autre. Là est bien le coeur de notre dialogue.

Pour le groupe Religions pour la Paix
p. Raphaël Bui, pasteur Luc Serrano, Abdelkader Dkhissi

* cf. Communiqué du conseil permanent de la Conférence des évêques de France et des représentants des cultes en Midi Pyrénées.

Les commentaires sont fermés