Accueil de la Vierge à l’Enfant

Pour la genèse et le détail du projet, cliquer ICI.
Pour la présentation de la rénovation de l’église et les remerciements, cliquer ICI.
Pour l’album-photo des travaux, cliquer ICI.   
Pour télécharger le livret 12 pages (pdf) décrivant ces travaux, cliquer ICI.

2015 08 15 Accueil de la Vierge à Baraqueville (2)En la solennité de l’Assomption, c’est la foule des grands jours qui s’est rassemblée dans l’église de Baraqueville rénovée et magnifiquement fleurie par Renée Rigal pour le dévoilement de la statue de la Vierge à l’Enfant, offerte à la paroisse, et l’inauguration de l’église rénovée pour l’accueillir. [cliquer sur la photo ci-contre pour l’album-photo de cette journée]

Cliquer ici pour accéder à l'album photo de la Vierge à l'EnfantCette statue en bois polychrome de 85 cm de haut date du XIIIème siècle et a été placée et sécurisée en hauteur au devant du mur du chœur de l’église, devant une bannière bleue brodée de 12 étoiles. C’est à Jean Mouly son généreux donateur qu’est revenu le soin de la dévoiler et de susciter les applaudissements admiratifs de toute l’assemblée. [cliquer sur les images ci-contre pour l’album-photo de cette statue]

2015 08 15 Jean Mouly & Régine BrianeJean Mouly est cousin de Régine Mazenq (l’épouse de l’ancien député Jean Briane) et oncle de la pharmacienne Myriam Mazenq. Originaire des Bastries de Vors, il nous a précisé dans son discours de présentation l’origine de cette statue, longtemps exposée dans une niche extérieure (aujourd’hui comblée) de la maison de son enfance au 15 route d’Espagne à Béziers, à l’un des principaux carrefours d’entrée de la ville. Il nous a dit aussi les péripéties qui auraient pu amener la perte de cette statue (inondations, vente, oubli…). [cliquer sur la photo pour lire son discours]

C’est avec émotion qu’il a confié cette statue aux paroissiens de Notre-Dame du Haut Ségala :

La maison d'enfance de Jean Mouly au 15 route d'Espagne, Béziers » Cette Vierge fut en son temps la gardienne de l’entrée d’une ville… Elle sera dorénavant présente à votre dévotion pour vous sortir éventuellement vous aussi de l’ombre. Je suis ravi et ému de vous léguer cette Vierge, âgée de 7 siècles, qui a trouvé sa place sur la terre de mes anciens. Elle a su me dire qu’il ne faut pas perdre d’énergie à ressasser le passé mais qu’il faut garder cette énergie pour envisager l’avenir et comme elle, passer un jour de l’ombre à la Lumière. 
Je suis persuadé qu’Adrien, Anna, Manou, André, Raymond et Robert tous ces Mouly que j’ai connus et aimés, qui nous ont quittés, seraient heureux de cette initiative. Je viendrai la voir de temps en temps, c’est un peu ma muse à moi ! Je n’ai jamais eu l’impression d’en être le propriétaire, seulement le gardien… 
Chers paroissiens de Baraqueville, merci de l’avoir acceptée. A votre tour, soyez en les gardiens, elle est à vous !!! 
En ce 15 août 2015, j’ai dit ! « 

Cliquer ici pour accéder au projet de rénovation église de Baraqueville

J’ai présenté à mon tour les premiers échanges que nous avons eus avec Régine Briane pour l’accueil de cette statue ici à Baraqueville, et mes réserves de départ quant à l’opportunité de mettre une statue médiévale dans une église aussi récente que la nôtre. L’insistance de Jean Mouly à confier cette statue à la paroisse d’origine de ses grands-parents a eu raison de ces réserves, et donné un coup de fouet au processus de rénovation de l’église de Baraqueville dans le cadre de ses 50 ans.

Cette rénovation avait fait l’objet de discussions, de réflexions, de velléités de travaux de la part de plusieurs, sans que cela aboutisse à un projet cohérent. Ce qui a été alors décisif pour l’élaboration d’un tel projet [cliquer sur l’image ci-dessus pour en avoir la description], c’est l’investissement de Louis Causse, ancien architecte des bâtiments de France, retraité depuis janvier, avec qui j’avais été en excellentes relations professionnelles 2015 03 30 Préparatifs des travaux à l'église de Baraqueville (2)lorsque j’étais à la DDE de Rodez, et que j’ai contacté à la mi-mars 2015 : par ses suggestions, par sa capacité à intégrer les avis divers et variés des membres du conseil économique, du conseil pastoral et de l’équipe de ce projet de rénovation, par ses esquisses, plans, maquettes, par ses conseils pour le choix des entreprises, des matériaux et matériels, mais aussi par son implication directe, la main à la pâte dans la réalisation concrète de tel décors, maçonneries, peintures, menuiseries… il a été plus que le maître d’oeuvre de ce projet dont le résultat dépasse ce que nous aurions pu imaginer, ne serait-ce que 6 mois auparavant. De fait, la rapidité avec laquelle nous avons pu concevoir et réaliser ces travaux de rénovation est impressionnante !

2015 08 15 Louis CausseEn guise de clin d’oeil, Louis Causse a pris la parole pour nous rappeler les directives d’un évêque du diocèse de Rodez et Vabres de la fin du XIXème siècle, sur le soin que tout pasteur doit apporter à l’aménagement intérieur des lieux de culte. Il nous a dit combien il a été impressionné par l’engagement persévérant de paroissiens nombreux et compétents pour ces travaux.

Cliquer ici pour télécharger le livret de présentation des travaux

J’ai décrit sommairement ce qui a été réalisé. Un livret de 12 pages sur le déroulement des travaux présente un reportage photo du déroulement des travaux, et la mention de tous ceux qui y sont intervenus et que nous voulons remercier. [cliquer sur les images ci-dessus pour télécharger ce livret].

2015 08 15 Martine Serieys (EAP)2015 08 15 Marie-Laure Rigal (EAP)Noël Capgras, Marie-Laure Rigal (EAP), Régine Artus et Raphaël BuiMartine Sérieys, de l’EAP (équipe d’animation pastorale) a lu la description par Louis Causse des principes d’aménagement, et Marie-Laure Rigal (EAP) a rappelé l’actualité de la souscription pour le financement de ces travaux : jusqu’au 14 août, 21.000 € ont été collectés – dont plus de la moitié venant de donateurs extérieurs à la paroisse, et 1000 € viennent d’une subvention du Crédit Agricole -, pour un montant actuel de 32.000 € de travaux. La quête de l’Assomption a été dévolue à cette souscription, ainsi que d’autres dons en fin de messe pour acquérir le livret ci-dessus.

Notre évêque, Mgr François Fonlupt ne pouvant être présent à notre fête, nous a envoyé le message ci-dessous [cliquer dessus pour agrandir] :

Mot de Mgr François Fonlupt 15-8-2015

2015 08 15 Accueil de la Vierge à Baraqueville (7)Avec le p. Christian Blanquet, nous avons eu le plaisir d’accueillir comme concélébrant, le p. Hubert Fau, qui a mis tant d’équipes de laïcs en route lorsqu’il était curé ici même avant 1998 – et dont la paroisse bénéficie encore. Le p. Jean-Marie Gayraud, également ancien curé de Notre-Dame du Haut Ségala de 1998 à 2010, est lui-aussi venu après les messes de l’Assomption sur sa paroisse et a partagé le repas paroissial qui a rassemblé une soixantaine de paroissiens d’ici et d’ailleurs.

Nous avons regretté2015 08 03 p. Georges Alcouffe (4) l’absence du p. Georges Alcouffe (93 ans), malgré l’insistance de plusieurs d’entre nous à l’inviter, en tant que premier curé de la paroisse de Baraqueville, bâtisseur de l’église, et plus encore… En milieu d’après-midi, c’est le p. Raymond Capgras, originaire de Manhac, actuellement curé à Laissac, et (très) généreux donateur pour les travaux de l’église de Baraqueville, qui nous a rendu visite, en semant blagues et anecdotes.

Une magnifique fête de l’Assomption de la Vierge Marie qui nous a tous dynamisés !

p. Raphaël Bui

Les commentaires sont fermés